Politique › Justice

Sextape : Héritier Watanabe et Naomie Mbando en liberté provisoire

Héritier Watanabe

Le chanteur congolais Héritier Watanabe et sa partenaire sexuelle n’auront passé que quelques heures au Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa.

Les auteurs d’une sextape balancée sur les réseaux sociaux le jeudi 14 novembre dernier,  ont obtenu une liberté provisoire a dit le commissaire divisionnaire adjoint, Sylvano Kasongo, chef  de la Police Nationale Ville de Kinshasa.

Arrêtés le samedi 16 novembre dernier en exécution d’un mandat d’amener et après avoir été auditionnés, le magistrat instructeur du parquet de grande instance de Kinshasa/Gombe a ordonné leur transfert au CPR au courant de la journée, pour une détention préventive, pendant que l’instruction de leur dossier se poursuit.

Les deux « partenaires » ont été arrêtés par la police pour « atteinte à la pudeur » et « proxénétisme ». L’artiste a défrayé la chronique la semaine dernière par sa sextape teintée d’une conversation. Le chanteur apparaît plaisant, en filmant lui-même la scène érotique.



À LA UNE
Retour en haut