› Politique

Session parlementaire : l’insécurité et Ebola au cœur de la rentrée parlementaire au Nord-Kivu

Assemblée provinciale du Nord-Kivu

La session parlementaire de septembre a été ouverte ce lundi 1er octobre 2018, à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, dans la salle des réunions de la Banque de Développement Economique des États des Grands-Lacs (BDEGL) à Goma.

Dans son discours, le président de l’organe délibérant du Nord-Kivu a mis l’accent sur l’insécurité et l’épidémie de la maladie à virus Ebola. Jules Hakizumwami a invité les autorités politiques et militaires à tout mettre en œuvre pour relever ces deux défis. « Le défi sécuritaire ainsi que la résistance de certaines communautés face à la riposte menée contre la propagation de l’épidémie d’Ebola sont des obstacles de taille autour desquels toutes les autorités civiles et militaires de notre pays doivent concentrer tous leurs efforts, non seulement pour que l’insécurité que nous déplorons actuellement ne perturbe le bon déroulement des élections dans notre province, mais aussi pour que les responsables en charge de la riposte arrivent à bout de cette épidémie de la maladie à virus Ebola », a-t-il dit. La province du Nord-Kivu est marquée par la montée de violence dans le territoire de Beni et le développement de l’épidémie d’Ebola. Au total, 161 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 129 confirmés et 32 probables. Sur les 129 confirmés, 73 sont décédés et 45 sont guéris.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut