International › APA

Sénégal : baisse de la production de phosphates

Pas d'image

Le cumul de la production de phosphate du Sénégal durant les 11 premiers mois de 2019 a connu une légère baisse de 1,8% comparé à la même période de l’année 2018, a appris APA lundi auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).Cette production est passée de 1,644 million de tonnes en 2018 à 1,615 million de tonnes un an plus tard, soit un repli de 29.000 tonnes en valeur absolue. Cependant, en variation mensuelle, la production de phosphate a enregistré une hausse de 4,3% avec une réalisation qui se situe à 170.000 tonnes en novembre 2019 contre 163.000 tonnes au mois d’octobre 2019.

Concernant la production de phosphate de chaux, l’ANSD a relevé une forte chute de 31,3% en variation annuelle à 643.900 tonnes contre 917.200 tonnes à fin novembre 2018. Il faut souligner que depuis le mois de septembre 2019, aucune production de phosphate de chaux ni d’attapulgite n’a été enregistrée.

En variation annuelle, la production d’attapulgite a également chuté de 31,2% à 117.100 tonnes contre 170.200 tonnes un an auparavant.

Par contre concernant la production de sel marin iodé, la production a enregistré une hausse de 15,6% avec une réalisation se situant à 260.700 tonnes contre 225.400 tonnes à fin novembre 2018.

En revanche, en variation mensuelle, la production de sel marin iodé a chuté de 12,3% à 20.800 tonnes en novembre 2019 contre 23.700 tonnes en octobre 2019.



À LA UNE
Retour en haut