Société › Actualité

Sankuru : le couvre-feu levé à Lusambo après les violences entre les partisans de L. Mende et J. Mukumati

Mova Sakanyi

Le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur Henri Mova a quitté la ville de Lusambo (Sankuru) dans l’après-midi de mercredi après une mission de deux jours.

Le patron de la PNC Mova Sakanyi a été dépêché lundi dernier par le chef de l’État Félix Tshisekedi, pour rétablir la paix dans cette ville marquée par une tension consécutive à la rivalité entre les partisans des candidats au poste de gouverneur.

« Il a reçu presque toutes les couches sociales de Lusambo, les étudiants, les chefs des confessions religieuses, les étudiants, les chefs des groupements », a déclaré le colonel Adrien Ntambwe commandant de la police nationale congolaise  (PNC), à Lusambo.

Mova s’est rendu à l’hôpital pour visiter les personnes blessées et les maisons incendiées lors des violences. Il promet de faire rapport au président de la République.

Signalons par ailleurs que, le couvre-feu décrété par les autorités dans toute la province de Sankuru a été levé.

« C’est depuis le samedi soir qu’on avait levé le couvre-feu, maintenant la vie est normale, chacun vaque paisiblement à ses activités », a précisé le colonel Adrien Ntambwe.

Rappelons qu’au moins une personne avait été tuée et plusieurs autres blessées par balles réelles, quelques maisons incendiées, le mardi 12 février, en marge d’une série de manifestations.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut