Politique › Actualité

Roger Nsingi : « Je suis et je reste président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa »

Roger Nsingi.

Le président déchu de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a rejeté ce 6 octobre 2017 la décision des députés provinciaux.

Déchu du perchoir de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) par 39 députés sur les 39 qui ont pris part au vote ce jeudi 5 octobre 2017, Roger Nsingi, le désormais ex-président du perchoir kinois, a déclaré être toujours le président de l’APK provinciale de Kinshasa. Il dit avoir saisi la justice pour qu’elle tranche.

Il n’abdiquera pas ! Roger Nsingi, président déchu de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a rejeté ce 6 octobre 2017 la décision des députés provinciaux, portant destitution du président déchu de l’assemblée provinciale de Kinshasa. Je suis et je reste le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa » a-t-il déclaré dans une innervation sur les ondes de Top Congo FM.

Roger Nsingi estime que « la plénière au cours de laquelle sa destitution a été votée a été organisée de manière  informelle  et donc illégale ». Pour lui, le fait que cette plénière ai été convoqué par son adjoint est une violation du règlement intérieur de l’organe délibérant de Kinshasa : « Moi, je resterai toujours dans les textes. Si vous lisez notre règlement intérieur, vous allez voir que c’est le président de l’assemblée qui convoque la plénière. Le vice de l’assemblée provinciale de Kinshasa peut convoquer une plénière seulement si  le président est empêché. Et comme vous le savez, je n’avais pas été  empêché.» conge-t-il  avant d’ajouter en citant  le vice-premier ministre de l’intérieur, Emmanuel Shadary qui rappelait « aux députés qu’« à part lui, il n’y a aucune personne qui peut encore convoquer la plénière ». Il conclut son propos en précisant que : « Dans une cérémonie solennelle, on ne peut pas prendre la motion défiance. Il n’y a jamais eu la conférence des présidents. On n’a jamais adopté le calendrier ».

Quant aux accusations qui pèsent sur lui, notamment eux relatifs au détournement des salaires des agents administratifs de l’assemblée provinciale, M. Nsingi fait remarquer que « ce n’est pas le président de l’assemblée qui paie les agents administratifs » et souligne que le problème de non-paiement de ces fonctionnaires se pose dans toutes les assemblées provinciales de la RDC.

Pour l’ex-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, « cette motion de défiance est nulle et sans effets. Ce n’est même pas une motion. C’est plutôt la haine ! ».  Raison pour laquelle Il dit avoir saisi la justice pour qu’elle tranche ce bras-de fer.

Sauvé en 2010, mais est-ce son destin ?

En 2010, Roger Nsingi avait déjà été éjecté de son perchoir par un vote de députés provinciaux de Kinshasa. Par 33 voix sur 36 de députés présents à la plénière, le président du bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a été démis, le 10 septembre 2010, de ses fonctions. C’était la suite de la procédure de déchéance initiée contre lui le 13 août de la même année par le groupe parlementaire du MLC, sa propre famille politique.

À cette époque, il lui était reproché une gestion financière opaque, un détournement de près de 480 mille dollars américains ainsi que l’incompétence et le gel de beaucoup de dossiers mettant en cause le gouvernement provincial de Kinshasa.

Heureusement pour lui, un arrêté de la Cour suprême de justice (CSJ) rendu le mardi 26 octobre 2010 était venu remettre les choses « dans l’ordre ». « Roger Nsingi reste le président légal et habilité à engager l’APK », c’était le sens de cette décision des hauts magistrats qui ont réagi à la requête introduite le 20 septembre, par le président de l’APK déchu.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut