Culture › Musique

Regarde-moi de Ferré Gola chanté sous le style opéra, l’artiste a défié l’expression française

Ferre Gola

Pour se trouver une place dans le monde francophone, le chanteur et compositeur congolais Ferre Gola, a bravé plusieurs obstacles entre autres, la peur de perdre son public et  l’expression française.

Le roi de la rumba congolia a paraphé un contrat avec la plateforme digitale de musique Muska afin que ses chansons soient distribuées sur cette application adaptée aux réalités socio-économiques.

Il sied de signaler que, le padre Ferré a scellé son mariage en confiant tout d’abord à cette plateforme la distribution de son tout récemment single « Regarde-moi » chanté sous le style opéra.

« Je l’ai écrit depuis, mais le tournage du clip est fait, il y a une année à Paris. J’hésitais beaucoup pour le lancer, mais j’ai osé. J’ai un bon retour jusque-là », a confié l’artiste au cours de la conférence de presse organisée à l’occasion du lancement officiel de Muska.

Par rapport aux remarqués liées à son expression française dans cette œuvre, Ferré Gola a dit à la presse : « Nous congolais, nous devons être fier de parler français avec nos accents. Nous avons nos prononciations en tant que congolais, de même aussi pour les Français. Nous sommes congolais avec nos langues riches. N’attendez pas de moi un accent français. Nous devons être fier de parler français avec nos accents congolais ».

Après la sortie de son album international « Harmonie » qui sera disponible avant la fin de cette année, Ferré Gola reviendra à la charge en mode Rumba-trap avec un nouveau projet qui sera baptisé « Dynastie ».

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut