Politique › Actualité

Réformes judiciaires : MLC appelle les auteurs de retirer purement et simplement leurs initiatives

Jacques Djoli

Pour le député Jacques Professeur de Droit constitutionnel à l’Université de Kinshasa (UNIKIN), les prémisses constitutionnelles de ces propositions de lois sont fausses.

« Les trois propositions de réforme n’ont qu’une seule issue : le retrait pur et simple. Leurs prémisses constitutionnelles et téléologiques sont fausses: l’officier du ministère public n’est pas un fonctionnaire de droit administratif commun, qui aurait été exclu par la révision de 2011 du pouvoir judiciaire. La révision de 2011 n’a pas retirée la qualité de magistrat à l’organe de la loi », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le cadre du Mouvement de Libération du Congo (MLC), pense que des réformes profondes du système judiciaire congolais doivent être menées, pour mettre fin à la capitalisation de la politique des magistrats, mais cela ne devra pas intervenir à un moment suspect.

« Il faut, certes, une réforme en profondeur de notre système judiciaire gangrené par le clientélisme et l’opportunisme hier comme aujourd’hui. Il faut imaginer des solutions consensuelles pour mettre fin à l’instrumentalisation et à la caporalisation politiques des magistrats d’hier et d’aujourdhui. Il faut vitaliser le conseil supérieur de la magistrature éviscéré par les magistrats au service des politiques hier et aujourd’hui. En somme, il faut une réforme sur fond d ‘une démarche sereine, in tempore non suspecto, pour une solution nationale, globale et équilibrée au-delà des gesticulations de la dyarchie dissolvante FCC-CACH; dyarchie qui nous amène à l’inanition de la nation », a conclu Jacques Djoli.

Il sied de signaler que, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a lui aussi invité les différents acteurs politiques à s’abstenir des initiatives qui mettent en mal la paix sociale et divise les congolais.

 

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut