› Elections 2018

RDC : Un de policier du candidat Shadary aurait braqué son arme sur Théodore Ngoy candidat président de la République

Les 11 candidats à la présidentielle du 23 décembre 2018

Dans une déclaration commune faite ce jeudi 18 octobre 2018 à Kinshasa, les 11 candidats à la magistrature suprême du 23 décembre ont dénoncé les intimidations dont ils sont victime.

Parmi ses 11 candidats furent : Martin Fayulu, Marie-Josée Ifoku, Théodore Ngoy, Sylvain Masheke, Noël Tshiani, Jean Mabaya, Joseph Mba Maluta, Freedy Matungulu, Kin-Kiey Mulumba, Seth Kikuni et Radjabho Tebabo.

À l’instar de machine à voter. qui voulais faire un déplacement au Congo Brazzaville ou elle a été empêché par les agents de  service de migration  ou encore le pasteur Théodore Ngoy.

« Le candidat président de la République Théodore Ngoy a été empêché de se rendre chez lui par les gardes du candidat du pouvoir. Un policier a braqué son arme sur lui pour l’obliger à suivre un autre chemin », ont-ils déclaré.

À deux mois de la tenue des scrutins généraux en République Démocratique du Congo, le climat semble de plus en plus se détériorer entre d’une part, la CENI et les candidats présidents, à cause notamment de la machine à voter.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut