Politique › Actualité

RDC: un an après l’investiture de Félix Tshisekedi une célébration sous tension au sein de la coalition

Félix Tshisekedi et Joseph Kabila

Tshisekedi et ses partenaires du Front Commun pour le Congo (FCC), célèbre vendredi 24 janvier le premier anniversaire de passation pacifique du pouvoir entre  Joseph Kabila et Félix Tshisekedi.

Sous le signe des tensions croissantes au sein de la coalition avec son prédécesseur le sénateur Joseph Kabila, Tshisekedi vient de menacer pour la première fois publiquement le FCC de dissoudre l’Assemblée en cas de crise persistante avec ses partenaires de coalition au pouvoir.

Les propos de Félix Tshisekedi, contre ses partenaires au pouvoir  qui contrôlent le deux chambres des parlements congolais, avec de solides relais dans les forces de sécurité, a suscité une tension au sien de la coalition

Jeanine Mabunda président de l’Assemblée Nationale, lui a fermement répondu de ne pas jouer avec la Constitution, car toute personne « qui méconnaît notre Loi fondamentale » peut être poursuivie pour « haute trahison ».

C’était le 24 janvier 2019, que le Raï Joseph Kabila remettait le pour à l’opposant Félix Tshisekedi actuel président de la RDC.



À LA UNE
Retour en haut