Politique › Justice

RDC: trois anciens maires adjoints accusent G.Ngobila d’avoir violé plusieurs dispositions légales

Gentiny Ngobila

Trois anciens maires adjoints  e ville de Kinshasan attaquent le gouverneur Gentiny Ngobila en justice.

Malu Malu Lukuta, Mabinda Ntete, Joseph Mota, respectivement anciens bourgmestres adjoints de la commune de N’sele, de Kimbanseke et de Kalamu ont saisi la cour d’appel Kinshasa-Gombe pour obtenir l’annulation de l’arrêté du gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila du 20 août 2019 portant permutation des bourgmestres et bourgmestres adjoints, et désignations à titre provisoire des bourgmestres et bourgmestres adjoints des communes de la ville de Kinshasa.

« Attendu que les requérants ont été nommés respectivement bourgmestres adjoints des communes de Kimbanseke, Kalamu, et N’sele…qu’ils ont été surpris du fait que l’actuel gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila sans compétence légale, ait pris l’arrêté…par lequel il a permuté des bourgmestres et bourgmestres adjoints et désigné à titre provisoire des bourgmestres et bourgmestres adjoints de toutes les communes…qu’ainsi les requérants ont été évincés sans indemnités de sortie et sont depuis lors sans fonction (…), disent l’avocat des requérants dans sa requête.

Le gouverneur Gentiny Ngobila, est accuse  d’avoir violé plusieurs dispositions légales et exigent que ses clients soient réhabilités.



À LA UNE
Retour en haut