Société › Education

RDC : Tony Mwaba vient de lancer le début de la session ordinaire d’Examen d’État édition 2021 depuis Kenge

Les finalistes
 Le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba, a donné le go de la session ordinaire de l’examen d’Etat 2021 ce lundi 30 août depuis la ville de Kenge dans la province du Kwango.

 

Pour cette édition, près de 800.000 finalistes sont attendus sur toute l’étendue du territoire national. Accompagné dans sa suite du gouverneur de la province, Jean-Marie Petit Petit, du secrétaire général a.i à l’EPST, Christine Nepa Nepa, de quelques élus nationaux de la province du Kwango ou encore d’une délégation des syndicalistes de l’EPST, Tony Mwaba a, lors de son discours, exhorté les finalistes à ne pas recourir à la tricherie lors de ces épreuves

« En choisissant de lancer la session ordinaire de l’examen d’état 2021 à Kenge, j’ai tenu à souligner la volonté du gouvernement de la République de partager les réalités sociales du Congo profond. L’éducation de la jeunesse sans nul doute est le sentier de l’espoir pour le développement intégral qui nous impose de nous mobiliser tous pour cette cause. Chers finalistes, la session ordinaire à laquelle vous serez soumis pendant les quatre jours n’évalue pas seulement la classe de sixième des humanités mais l’ensemble des études faites depuis le primaire. Je vous invite à mettre en contribution toutes les connaissances acquises au cours de votre formation enfin d’obtenir de bons résultats sans recourir à la tricherie », a déclaré Tony Mwaba devant les finalistes.

Lancées ce lundi 30 août, les épreuves de la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2021, vont se clôturer le jeudi 2 septembre prochain.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut