Eco et Business › L'Eco en +

RDC : Thierry Taeymans a été remplacé de son poste du Directeur général de la Rawbank

Thierry Taeymans

Le désormais ancien patron de la Rawbank Thierry Taeymans,  n’a pas résisté à la tempête qui s’ est abattue sur lui .  Après avoir quitté la prison de Makala le vendredi dernier, le voilà remplacé de son poste à la tête de la banque.

C’est Moustapha Rawji qui prend les règnes de la Rawbank, il est donc le nouveau directeur général. Auditionné le 12 mars au sujet des transactions et des transferts en lien avec un client du gouvernement congolais dans le cadre d’un projet du programme d’urgence de 100 jours du président Félix Tshisekedi, Thierry Taeymans, a été placé en détention, puis transféré à la prison centrale de Makala à Kinshasa.

Selon des informations la libération de Thierry Taeymans s’est néanmoins faite dans des conditions strictes. Outre le paiement d’une caution de 10.000 dollars américains, il s’est notamment engagé à coopérer avec la justice dans le dossier concernant l’homme d’affaires libanais, Jammal Samih.

Solon une source judiciaires proches du dossier, le Directeur général de la Rawbank s’est engagé, au nom de sa banque, à rembourser au Trésor public la somme de 37 millions USD. En outre, la Rawbank devra rembourser au Trésor public l’argent perçu par le Libanais Jammal « si les travaux ne sont pas achevés par son client ». Allusion faite aux travaux exécutés par le Libanais dans le cadre du projet de 100 jours du président Félix Tshisekedi.

L’audition et l’emprisonnement de Thierry Taeymans, qui est également actionnaire de la Rawbank, était en rapport avec le dossier Samibo Congo, une société détenue par l’homme d’affaires libanais Jammal Samih, lui-même incarcéré depuis plusieurs jours dans le même dossier houleux de 100 jours.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut