Politique › Institutions

RDC : tentative “d’enlèvement” du Questeur du Sénat, Thambwe Mwamba demande la protection des membres du bureau

Alexis Thambwe Mwamba

Le speaker  de la chambre haute du parlement congolais Alexis Thambwe Mwamba, a dans une correspondance adressée au Vice-premier ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde et au vice-ministre de la justice Bernard Takaishe, dénonce les « menaces de mort » proférées par des hommes armés à l’endroit du Questeur du sénat Eric Rubuye.

Le président du Sénat  renseigne que,  mardi dernier, « un groupe de personnes armées a fait irruption dans la résidence du Questeur du Sénat et a cherché à l’enlever ».

« Ce dessein n’ayant pas été réalisé, les inspecteurs de la police judiciaire se sont alors présentés au même lieu au motif de lui signifier un mandat d’amener. Après le passage des inspecteurs, la garde commise à la sécurité de ce membre du bureau lui a été retirée », a expliqué le Président du Sénat.

Ces agissements, d’après Thambwe Mwamba, visent la déstabilisation du Sénat. « Le bureau du Sénat s’indigne et proteste contre cette façon d’agir. Il fait remarquer par ailleurs que les procédures d’arrestation cavalière des élus du peuple ne contribuent pas à asseoir l’Etat de droit tant prôné par le Chef de l’Etat, mais bien au contraire elles n’ont pour effet que la déstabilisation des institutions », a-t-il ajouté.

Le président du sénat demande au gouvernement de sécuriser les membres du bureau du Sénat ainsi que tous les sénateurs.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut