› Opinions

RDC : tension FCC/CACH, Norbert Basengezi joue au sapeur-pompier

Norbert Bazengezi

Front Commun pour le Congo, Cap pour le changement, « vous dirigez le pays ensemble, l’échec de l’un sera l’échec de l’autre. Prenez le courage de le dire à vos militants » Basengezi.

Ce derniers jours, il s’observe une vive tension au sein de la coalition au pouvoir après la déclaration de Félix Tshisekedi sur la  dissoudre de  l’Assemblée nationale si le camp Kabila bloquait ses actions.

Norbert Bazengezi  ancien vice-président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), et cadre de la formation politique de l’ancien chef de l’État Joseph Kabila joue au sapeur-pompier.

Au cours d’une matinée politique mercredi 29 janvier à Bukavu, il a invité les plateformes FCC et CACH à l’apaisement les mettant devant leurs responsabilités partagées. « Être président d’un parti politique ne signifie pas qu’on est ange. La faute dans tout ça c’est que nous les leaders, nous n’avons pas pris le courage et c’est une exhortation que je fais, prenez le courage de dire à vos militants du PPRD, de l’UDPS, de l’AFDC que c’est vous ensemble qui dirigez le pays, que l’échec de l’un c’est l’échec de l’autre, et que la réussite de l’un, c’est la réussite de l’autre. Mais si vous continuez vous-mêmes à discuter ça sera un problème. C’est pourquoi j’appelle à l’apaisement », a dit Norbert Basengezi ancien vice-président de la CENI.



À LA UNE
Retour en haut