Eco et Business › Tech

RDC/Télécoms : le contrôle des flux téléphoniques n’entraînera aucune augmentation du coût de la consommation

Emery Okundji

Levée de bouclier dans le secteur des télécommunications depuis que le gouvernement a décidé d’effectuer un contrôle rigoureux de toutes les consommations téléphoniques (appels, SMS, Internet).

Selon  Tshimpuka Guy Antoine expert en télécommunications, qui a fait parvenir mercredi 5 décembre dernier un mémo à rédaction de  nos confrères de 7SUR7, la décision du gouvernement fait suite à la fraude massive instaurée par certains opérateurs des télécommunications.

Selon cet expert, cette fraude entraîne d’énormes pertes au Trésor public. Depuis l’annonce de cette mesure salvatrice, dit-il, certains opérateurs de télécom, qui font évaporer des millions de dollars des recettes de l’État, s’agitent et mènent un combat perdu.

Après avoir tenté en vain de bloquer la signature par le Premier ministre du décret de contrôle fixant les modalités de calcul et les taux des revenus des prestations de  l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPTC), ces réseaux tentent de saper l’image de Bruno Tshibala, poursuit-il.

Malgré leur lobbying, ce décret a finalement été adopté par le Conseil des ministres lors de sa 12ième réunion ordinaire du vendredi 23 novembre dernier, se félicite-t-il.

D’après lui, il n’est pas étonnant de constater dans la presse, depuis jeudi 29 novembre, que le syndicat des opérateurs de télécom s’alarme déjà sur le sort des consommateurs.

À LA UNE
Retour en haut