Eco et Business › Finance

RDC : spéculation autour de la baisse du taux de change sur le marché

Dollar américain et les francs congolais

Un dollar américain se change désormais à mille trois cents francs congolais sur le marché parallèle, alors que le taux officiel est de mille six cents francs.

« C’est une simple spéculation des commerçants véreux », a expliqué le vice-président de l’Association de changeurs de monnaie, Franck Essaka.

« Parmi eux, il y a des changeurs de monnaie et même la population. Ils prennent à 1 250 ou à 1 300 contre un dollar. Mais ils vendent à combien ? Ça va encore flamber même plus que le taux d’avant. Il ne faudrait pas changer toutes les devises maintenant de peur de regretter plus tard », a-t-il conseillé.

Un chef de bureau à l’Hôtel de monnaie à Kinshasa,  pense que : « la meilleure façon de baisser le dollar américain, c’est de produire ». C’est un message adressé au nouveau président élu de la République Félix Tshisekedi.

Pour l’économiste Joël Siku , ce phénomène à une anticipation d’opérateurs économiques en vue « d’inciter le nouveau chef de l’État Félix Tshisekedi à envoyer des signaux forts dans la rigueur en matière de gestion des finances comme ce fut le cas de son feu père Etienne Thisekedi lors de son plébiscite comme Premier ministre par la Conférence nationale souveraine en 1992 ».

Cet enseignant et économiste affirme que les anticipations font partie des lois économiques à l’instar des autres lois régissant l’offre et la demande des biens et des services.

À LA UNE
Retour en haut