Politique › Actualité

« Que la RDC soit membre ou pas du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, Kabila doit partir le 31 décembre »

Martin Fayulu, président de l’Ecidé et cadre du Rassemblement.

Le président de l’Ecidé et cadre du Rassemblement, Martin Fayulu, a contesté l’élection de la RDC comme membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU lundi 16 octobre 2017.

« Que la RDC soit membre ou pas du Conseil de droits de l’homme de l’ONU, Kabila doit partir le 31 décembre 2017 », a dit le président de l’Ecidé et cadre du Rassemblement.

Fayulu interpelle l’ONU sur les actions de rue que le Rassemblement compte organiser d’ici à la fin de l’année. « Nous allons commencer des actions de rue très bientôt. L’ONU doit bien surveiller le pouvoir de Kinshasa qui s’est caractérisé par une répression sanglante de l’opposition », a-t-il ajouté.

Martin Fayulu relativise l’importance de cette élection. « Nous ne pouvons pas accepter qu’un pays dirigé par un dictateur soit membre du Conseil des droits de l’homme. Monsieur Kabila bafoue les droits de l’homme. Cette élection ne nous concerne pas. D’ailleurs, c’est une élection de la liste. Ceux qui ont voté n’ont pas voulu pénalisé les trois autres pays africains qui ont candidaté », a-t-il déclaré.

Pour le contexte, la RDC a été élue ce lundi 16 octobre 2017 comme membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Elle fait partie des 47 pays membres dont 13 africains. Les membres du Conseil sont élus pour un mandat de trois ans et ne seront pas immédiatement rééligibles après deux mandats consécutifs.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut