Société › Education

RDC-rentrée scolaire : suspension de trois responsables dans des écoles

Il s’agit de la directrice ad intérim de l’école Caroline Baron, du conseiller pédagogique (CP) du Lycée Anuarite ainsi que du préfet des études de l’Institut Mashala Bambi.

 

L’Inspection principale provinciale (IPP) de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) du Kasaï Oriental 1 vient de suspendre trois responsables dans trois écoles différentes. Ils sont accusés de « violation des dispositions pratiques de la rentrée scolaire 2022-2023 ».  C’est du moins ce qu’indique chacune des lettres qui leur est adressées.

Ce sont la directrice ad intérim de l’école Caroline Baron, du conseiller pédagogique (CP) du Lycée Anuarite et le préfet des études de l’Institut Mashala Bambi.

Il leur est respectivement reproché « de ménager les inscriptions des élèves à l’ordre de 1000 franc congolais au primaire ». Au CP du Lycée Anuarite, il est reproché le fait de « conditionner l’inscription à 7000 Fc pour les nouveaux et 5000 Fc pour les anciens » . Enfin, il est reproché au chef d’établissement de l’Institut Mashala Bambi, « la vente des cahiers de communication (1000 FC) aux élèves nouvellement inscrits ».

D’après l’IPP, toutes ces pratiques constituent une violation aux dispositions pratiques à prendre pour la rentrée scolaire 2022-2023, lesquelles sont contenues dans la note circulaire de la secrétaire générale a.i à l’EPST, Christine Nepa Nepa, adressée aux directeurs provinciaux de l’EPST.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut