› Personnalités

RDC/ Publications des résultats : « se taire devant le mal c’est être complice » (Mgr Utembi Tapa)

Mgr Utembi Tapa

En réaction à la demande du président de la CENI, sur les tendances données par la CENCO,  Mgr Utembi archevêque de Kisangani, dit qu’on ne peut démentir que ce qui n’est pas vrai. La vérité est là ».

Selon le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), il y a un groupe de gens qui n’aident pas Joseph Kabila à quitter le pouvoir en silence. Ce groupe de personnes qui prennent le pays et le peuple congolais en otage pousse Kabila à la faute quand il s’en prend à l’Église. a-t-il avertie

L’Église ne peut pas se taire devant des combines et des tricheries, devant le mal, qu’importe d’où il vient. La Constitution du pays dont se réfèrent souvent les tenants du pouvoir actuel, n’est pas un bien privé dont ils se servent pour leurs intérêts, estiment les prélats congolais.

« Cette même Constitution reconnait aussi aux citoyens congolais à être informés en toute liberté et de s’exprimer librement. Et le pouvoir en place bafoue ce droit en suspendant les médias qui ne chantent pas leur louange, en retirant les accréditations aux journalistes étrangers, en brouillant les fréquences de certaines stations radio, en bloquant l’internet pour couper le peuple congolais du reste du monde et les empêcher même d’échanger les vœux de fêtes de fin d’année » déplore Mgr Utembi .

La Constitution de la RDC donne droit à tout congolais de voter. Et l’organe organisateur a privé encore une fois les congolais de l’étranger de voter cette fois-ci. La CENI devait faire un examen de conscience pour sa responsabilité dans la situation actuelle du pays. Elle se dit indépendante mais elle n’a pas réussi à organiser les élections à temps. Elle dit une chose le matin et se contredit le soir. Les images et les journaux sont là pour le témoigner. Pour se faire bonne conscience, on cherche de « bouc émissaire », a-t- il poursuivi.

La conscience de certains acteurs politiciens ou politiques ne devait pas être tranquille quand on imagine le nombre de vies fauchées par le retard dans l’organisation de ces élections ou sa désorganisation. Chacun en répondra d’une manière ou d’une autre. Pour sa part, « La CENCO est simplement au service de la vérité », a indiqué Utembi Tapa archevêque de Kisangani.

Cette CENCO que l’on présente comme « toute puissante » est tout simplement « toute sérieuse ». N’en déplaise à ses détracteurs, ceux-là mêmes, quand ils seront de l’autre côté, feront recours à cette même CENCO. a- il conclut.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut