Politique › Partis politiques

RDC-Présidentielle 2023: ciblé par le projet de loi sur la congolité, les États-Unis rassure Katumbi

Mike Hammer et Moise Katumbi
Très affecté par le projet de loi sur la congolité, le président national de l’Ensemble pour la république, Moise Katumbi, peut compter sur le soutien du président américain Joe Biden qui plaide pour un scrutin inclusif.

 

 

L’homme d’affaire congolais Moise Katumbi, ciblé par l’UDPS à travers le projet de loi  sur « congolité », pour être écarté de la course à la magistrature suprême,  peut  donc compter sur l’appui des États-Unis d’ Amérique.

Mike Hammer, Ambassadeur des États-Unis en République démocratique du Congo, a rendu visite  à Moïse Katumbi, à son village Kashobwe, dans le Haut-Katanga la semaine dernière. On en sait désormais un peu plus sur cette rencontre entre les deux hommes.  Selon certaines indiscrétions,  s’agit d’un message de soutien des États-Unis à  la candidature de Moise Katumbi à élection présidentielle prévu en 2023.

A en croire notre source, l’ambassadeur des Etats-Unis a profité de cette visite pour rappeler la position de Washington sur les élections libres, démocratiques et transparentes en 2023. Donc pour les Etats-Unis, la congolité ne saurait être de saison dans la bataille des urnes, où le président Félix Tshisekedi a déjà fait d’annoncer de sa candidature à sa propre succession.

Selon notre source à la chambre basse du parlement congolais, la proposition de loi Tshiani, pourrait être alignée lors de la session de septembre.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut