Politique › Sécurité

RDC: plus de 3990 déplacés suite aux attaques des présumés rebelles du ADF en Ituri

Les déplacés de guerre

Au moins 4000 personnes ont quitté leurs domiciles à Ituri, suite aux attaques répétées attribuées aux combattants des Forces démocratiques alliées (ADF).

Ces chiffres de 4000 sont donnés par la société civile de la chefferie de Banyali Tsaby, au sud du territoire d’Irumu. Beaucoup de ces déplacés se sont dirigés vers le village Boga.

Ces déplacés, qui sont dans des familles d’accueil, leurs conditions de vie restent précaires et sollicitent l’intervention de l’Etat congolais pour être assistés.

« Nous n’avons même pas à manger. Pour mon cas, nous sommes 12 personnes dans une même chambre alors que nous n’avons qu’un matelas. Beaucoup passent la nuit à même le sol. Moi, j’ai trois enfants et c’est compliqué. Certains parmi nous sont malades, mais nous n’avons pas de médicaments », a témoigné une déplacée.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut