Opinions › Idées

RDC: Patrick Muyaya invite le nouveau chef de l’État à tracer une autre politique que celle de ses prédécesseurs

Patrick Muyaya

L’élu de la Funa Patrick Muyaya cadre du PALU, a réagi ce lundi 28 janvier 2019 à l’événement de l’alternance au sommet de l’État.

« Je voudrais féliciter le peuple congolais qui s’est fortement mobilisé pour que nous puissions arriver à cette l’alternance. Je félicite le président Tshisekedi pour son élection, je félicite le président Kabila pour l’engagement ferme qu’il a tenu pour que nous puissions faire des élections, les financer nous-mêmes et arriver à un tel résultat », dit Patrick Muyaya dans une interview accordée à la presse.

Le député national du parti lumumbiste, s’est également exprimé sur ses attentes du mandat du cinquième président de la République.

« Du président Tshisekedi, nous attendons beaucoup mais il faut surtout que nous, comme nation, puissions-nous mobiliser derrière lui, parce que le pays n’a jamais eu une telle opportunité. Après toute cette phase de crise qui nous a décimés, nous avons eu un moment de réconciliation nationale autour de cette alternance. Le président Tshisekedi doit être le chef d’équipe, d’une équipe qui se composera des hommes, des femmes, des jeunes, des blancs des Congolais. Dans toute leur diversité, parce que maintenant il est question de combattre la plus grande opposition dans ce pays, qui s’appelle la pauvreté », ajoute-t-il.

Réélu à la députation nationale, Muyaya invite le nouveau chef de l’État à tracer une autre politique que celle de ses prédécesseurs.

« Nous devons passer par un autre cap. Le président Tshisekedi doit démontrer des signaux de rupture. Les frustrations du peuple sont connues. Ces frustrations sont perceptibles, notamment à travers le comportement de certains hommes politiques ou à travers ce que nous montre la RTNC. Il est important qu’il pose des signaux de rupture en revoyant un peu le contenu de la RTNC. Il faut taire toutes ces personnes qui ne vivent que par la flatterie. Il faut mettre maintenant au gouvernement des personnes moins clivantes, qui peuvent mobiliser les Congolais autour de sa vision », a déclaré Patrick Muyaya sur le site de nos confrères de l’actualité.cd.

À LA UNE
Retour en haut