Politique › Justice

RDC : Ne Muanda Nsemi accusé d’incitation à la haine tribale

Ne Mwanda Nsemi

Des membres de la tribu Shi ont traduit Ne Muanda Nsemi   en justice pour incitation à la haine tribale

Dans leur plainte déposé samedi 11 janvier 2020 auprès du procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, Shuruku Mpongo Mushamuka Nyanya, membre de la tribu Shi, Trésor Balagizi Byamungu, neveu de Dénise Nyakeru Tshisekedi, et Elie Muhimuzi, membre de la même tribu, indiquent que Ne Mwanda Nsemi a déclaré que la première dame de la République est un « agent Rwandais car étant de la nationalité rwandaise ».

Selon eux, cette déclaration constitue une insulte volontaire et publique à l’endroit de la tribu Shi à laquelle appartient l’épouse du chef de l’État.

« Ces propos blessants étant de nature à causer des troubles voir même un mouvement sécessionniste du fait de la discrimination des habitants de cette région du pays, en l’occurrence le Kivu, Ne Muanda Nsemi a insulté volontairement et publiquement la tribu Shi dont fait partie Madame Dénise Nyakeru Tshisekedi », lit-on dans ladite plainte.

Ces membres de la tribu Shi ont saisi la justice, pour obtenir des excuses de la part de Ne Muanda Nsemi et une réparation à hauteur de 200 millions de dollars américains.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut