Politique › Justice

RDC : Muyambo remercie la CENCO pour sa libération

Jean-Claude Muyambo

Arrêté en janvier 2015, condamné en 2016 à 26 mois de prison pour stellionat, l’ex ministre des affaires sociales a été libéré le 3 janvier dernier par une grâce présidentielle.

Jean-Claude Muyambo a été reçu ce mercredi 9 janvier par les évêques de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO).

 « Je suis venu remercier l’Église. L’église a mené des investigations. Lorsque la CENCO a trouvé que j’étais innocent, elle a tout fait pour que je sois dans l’accord. Je ne pouvais que venir la remercier », a-t-il dit.

L’ancien bâtonnier Muyambo ne se considère pas comme bénéficiaire de la grâce présidentielle, mais c’est l’effort de la CENCO qui a conduit à son acquittement.

« Je ne vais pas beaucoup polémiquer. Il faut lire l’accord (…). Aujourd’hui, je pense que c’est de la même manière que je suis entré en prison, c’est de la même manière que j’en suis sorti », a-t-il ajouté.

L’opposant Jean-Claude Muyambo dit poursuivre son combat politique tout en continuant les soins médicaux.

« Je suis le coordonnateur de l’AR et le combat continue (…). Je dois régulariser les papiers d’abord. Je vais partir le plutôt possible. J’ai déjà pris contact avec le médecin. Il m’attend. Mon pied demande une opération spéciale », a-t-il affirmé.

À LA UNE
Retour en haut