Politique › Justice

RDC : meurtre d’experts de l’ONU, la Monusco prête à aider contre un nouveau dysfonctionnement

Zaida Catalan et Michael Sharp

La Mission des Nations unies au Congo (Monusco), s’est dit prête à soutenir les autorités congolaises pour éviter un dysfonctionnement de la justice au lendemain de l’évasion de deux assassins présumés des experts onusiens en République démocratique du Congo.

Une dizaine de détenus se sont évadés mardi 7 mai dernier, de la prison centrale de Kananga. Parmi eux, deux prisonniers (Évariste Ilunga Lumu et Tshiaba Kanowa) qui se trouvaient en détention préventive dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Zaida Catalan et Michael Sharp, deux experts de l’ONU, tués le 12 mars 2017 au Kasaï (centre). »Il est important que la justice soit rendue dans les meilleures conditions possibles (…)

La Monusco est prête à soutenir les autorités congolaises afin d’éviter des nouveaux dysfonctionnement graves qui peuvent entraver le bon déroulement de la justice », a déclaré Florence Marchal, porte-parole de la Monusco lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

Video

Vos paris sportifs
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut