Société › Actualité

RDC : l’UDPS déclenche la guerre contre le comité laïc de coordination CLC

Augustin Kabuya

Au cours d’une matinée politique tenue mercredi 9 septembre dernier à son siège national, le secrétaire général du parti au pouvoir Augustin Kabuya, a traité  le CLC d’incapacité de mobiliser même 1000 personnes sur la voie publique.

Le professeur Isidore Ndaywel  coordonnateur du comité laïc de coordination (CLC), a réagi aux propos tenus par  Augustin kabuya  secrétaire général de  Union pour la démocratie et le progrès social (l’UDPS), qui a remis en cause la capacité de mobilisation de cette structure de l’Église catholique.

« Je refuse de croire que l’UDPS puisse être contre le Chef de l’État qui combat la corruption et défend la liberté. Je suis convaincu qu’il s’agit d’un simple malentendu. Mais nous ne sommes en concurrence avec personne. Nous invitons les membres de l’UDPS à se joindre à nous. Mais restons modestes car personne n’a le monopole de la mobilisation. Nous avons tous le souvenir d’une soi-disant grande mobilisation qui, en son temps, n’avait pas permis au président du parti de sortir de sa jeep pour se joindre à la marche prévue parce qu’il n’y avait pas assez de participants », a dit Isidore Ndaywel.

Signalons aussi que, la coalition de l’opposition Lamuka, coordonnée par Jean-Pierre Bemba, a dénoncé l’absence de « signaux clairs » du pouvoir de Kinshasa et soutien la  marche du CLC.

Pour rappel, le CLC maintient sa marche pour le 19 octobre prochain contre la corruption et l’impuissance de la Justice congolaise.  

 



À LA UNE
Retour en haut