Société › Actualité

RDC : l’ONG journaliste en danger a recensé 37 cas d’atteinte à la liberté de la presse depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir

Félix Tshisekedi

Au moins 37 cas d’attaques ou d’atteintes à la liberté de la presse ont été recensés par l’ONG journaliste en danger (JED), 13 cas des médias fermés, 9 journalistes menacés, 5 professionnels des médias agressés et 4 incarcérés.

« Sur les 37 cas d’atteintes à la liberté de la presse enregistrés depuis le début de cette année, 15 cas ont été répertoriés pendant la période qui a suivi l’investiture du président Félix Tshisekedi, le 24 janvier, à Kinshasa et dans certaines provinces de l’intérieur du pays », a dit Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de JED, à la cérémonie de célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse à l’hôtel Béatrice, à Kinshasa.

A la même période, l’année dernière, c’est-à-dire au moment de la célébration de la journée mondiale de la presse en 2018, JED avait monitoré 44 cas.

L’organisation note aussi que l’investiture du nouveau président a coïncidé avec le rétablissement du réseau internet après 21 jours de coupure ; la réouverture des médias proches de l’opposition qui étaient fermés ainsi que le rétablissement du signal de RFI.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
À LA UNE
Retour en haut