Politique › Institutions

RDC : l’hôpital de Panzi Mabunda promet de faire voter une loi protégeant les enfants victimes des violences sexuelles

Jeanine Mabunde et les médecins

Jeanine Mabunda la  présidente de l’Assemblée nationale, a visité jeudi 20 février dernier l’hôpital de Panzi (Bukavu) spécialisé dans la prise en charge des femmes victimes des violences sexuelles.

La très honorable Jeanine Mabunda a visité les services hospitaliers et s’est également entretenue avec une centaine de patientes qui sont prises en charge.Les responsables de l’hôpital lui ont présenté la situation des malades.

D’après les responsables de cette installation sanitaire, l’hôpital de Panzi accueille en moyenne 300 victimes des violences sexuelles par mois. Mabunda a promis de se battre au parlement afin de faire voter une loi protégeant les enfants victimes des viols, a rapporté Dr Antoine Nfundiko, médecin chef de staff à l’hôpital de Panzi.

« Nous avons une moyenne de 300 femmes victimes des violences par mois, ce qui fait que chaque année nous sommes autour de 3000 victimes des violences sexuelles, malheureusement encore une fois nous avons des enfants de moins de 5 ans qui figurent dans nos statistiques et cette année nous avons 87 enfants de moins de 5 ans abusés sexuellement, malheureusement qui ne sont pas encore reconnues par nos services compétents et elle ( Jeanine Mabunda) a promis d’amener cette question à l’assemblée pour que des lois soient votées en faveur de ces enfants », a dit le docteur Nfundiko.

 



À LA UNE
Retour en haut