Société › Actualité

RDC- l’État des droits : régression de cas des violences des droits de l’homme par rapport au mois précédent (BCNUDH)

PNC

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH), en RDC affirme avoir documenté 495 violations des droits de l’homme. D’après ses statistiques, ce chiffre représente une régression par rapport au mois de janvier 2019 (574 violations).

«Globalement, les agents de l’État ont commis moins de violations février (260 violations) que le mois précédent (417 en janvier 2019), tandis que les groupes armés en ont commis plus (235 atteintes). La diminution significative de violations commises par les agents de l’État s’explique largement par la diminution, en février, du nombre de violations des droits de l’homme liées à des restrictions à l’espace démocratique par des agents de l’État alors que le mois de janvier avait été marqué par l’annonce des résultats des élections présidentielle et législatives, qui avaient suscité de nombreuses manifestations et violations des libertés fondamentales », note le BCNUDH dans son rapport publié ce mercredi 27 mars 2019.

Le même rapport indique que, sur l’ensemble du territoire national, les agents de l’État sont responsables de plus de 52% des violations documentées, dont les exécutions extrajudiciaires de 36 personnes, parmi lesquelles au moins deux femmes, tandis que près de 48% ont été perpétrées par les combattants des groupes armés, dont les exécutions sommaires de 83 civils, dont au moins 23 femmes à l’Est du pays.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut