Santé › Actualité

RDC : les personnels de l’ETPFMA réclame l’amélioration de leurs conditions de travail

Les personnels de l'ETPFMA

Les agents et cadres du ministère de l’enseignement technique, profession, formation, métiers et artisanat sont montés au créneau pour exiger de leur tutelle une nette amélioration des conditions de travail et surtout le règlement de leurs arriérés de salaire.

Ces derniers en plus de ne pas être payés, affirment être victimes de leurs collègues de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel qui empiètent sur leur autorité alors que le travail dont il est question, le contrôle dans les écoles, sont dans leurs prérogatives. « Ils nous est difficile pour ne pas dire impossible d’accomplir notre tâche qui consiste à procéder au contrôle sur l’organisation dans les écoles techniques qui sont pourtant sous notre juridiction. Nous sommes victimes de calomnie, de rejet de la part des agents de l’EPSP. La plupart des promoteurs ou préfets refusent de nous recevoir arguant que ceux de l’EPSP étaient déjà passés pour accomplir la même tâche », fustigent-ils.
« Nous réclamons l’amélioration des conditions de travail par la reconnaissance de notre statut afin d’éviter le dédoublement des services et le paiement de nos arriérés et primes de 3 ans », martèlent-ils.

Par ailleurs, ils renseignent que d’autres cadres et agents ont, toujours dans le cadre de voir leurs conditions de travail améliorées, rendu visite, la semaine dernière, à leur ministre de tutelle ai en la personne de Justin Bitakwira qui leur a promis de prendre en considération leurs revendications avant de leur remettre une enveloppe dont le montant n’a pas été révélé. Les agents en liesse ont salué ce geste qui « traduit une volonté de bien faire de la part de cette autorité », ont-ils commenté.

Video
À LA UNE
Retour en haut