Société › Actualité

Urgent: les militants de l’UDPS ont pris d’assaut l’Assemblée nationale

Les militants de l'UDPS

Le premier vice-président de l’assemblée nationale et président a.i de l’UDPS Jean-Marc Kabund, est sorti de son bureau au Palais du peuple pour s’adresser aux militants de son parti en colère depuis avant-midi contre Jeanine Mabunda qu’ils accusent d’avoir permis vendredi dernier aux députés de débattre sur les décisions de Félix Tshisekedi nommant les mandataires à la SNCC et Gecamines.

Jean-Marc Kabund a demandé aux militants de retourner au siège de l’UDPS où il a promis de s’adresser à eux. Mais ces derniers refusent d’obtempérer et accusent Kabund d’être complice de fait « d’outrage au président de la république » reproché aux députés du FCC qui avaient pris la parole vendredi au cours de la plénière.

« Depuis que Kabund est arrivé au parlement il ne nous défend pas. Qu’il sache que ce pays appartient au peuple et non aux députés. Les députés doivent défendre le peuple mais eux ils injurient le président de la république. Nous ne voulons plus de Kabund », se déchaîne un militant de l’UDPS.

« Nous n’allons pas suivre Kabund parce que quand le chef de l’Etat était injurié Kabund n’a rien fait. Nous sommes venus ici protester contre la violation de la violation de la constitution. Nous ne sommes pas venus écouter Kabund ou Kabuya », a martelé un autre militant.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
À LA UNE
Retour en haut