Elections 2018 › Législative

RDC : les milices Mai-Mai ont forcé certains électeurs du Nord-Kivu à voter pour Shadary (HRW)

Ramazani Shadary

Human Right Watch rapporte que les forces de sécurité de l’État, des groupes armés et des milices dans la province du Nord Kivu, ont forcé les électeurs à voter pour le candidat du FCC.

Les miliciens « ont intimidé des électeurs pour les forcer à voter pour des candidats spécifiques, en particulier pour le candidat de la coalition au pouvoir pour la présidentielle, Emmanuel Shadary, et pour les candidats de cette coalition aux législatives ».

Le jour du vote, RFI avait rapport qu’au Nord-Kivu, dans le Lubero, le NDC-Rénové du chef de guerre Guidon était accusé d’avoir investi des localités et fait pression sur les électeurs pour voter en faveur du candidat du pouvoir. C’était notamment le cas à Mambira, à Miriki ou à Kasugho.

Dans le territoire de Shabunda, ce sont des groupes Maï-Maï qui avait fait pression. Dans le territoire de Masisi, ce sont les miliciens APCLS-Mapenzi qui étaient accusés d’avoir de même.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut