Société › Actualité

RDC : les évêques dénoncent l’utilisation des agents et moyens de l’État par le candidat du FCC

CENCO

Les princes de l’Église  Catholique recommandent au gouvernement de ne pas mettre les moyens de l’État au profit d’une quelconque candidature aux élections prévues le 23 décembre prochain.

« Nous demandons au gouvernement de ne pas utiliser les agents et moyens de l’État pour la campagne d’un candidat, d’un parti ou d’une plateforme », indique la CENCO.

Les prélats de l’église ont formulé d’autres recommandations à l’endroit de l’exécutif national, à savoir : la nécessité de garantir la liberté d’expression et de lever l’interdiction de manifestations publiques. C’est un facteur majeur pour la crédibilité des élections ; la prise en charge digne et effective des expulsés d’Angola, des déplacés internes et des victimes de l’épidémie d’Ebola en veillant à ce que leur présence n’impacte pas négativement sur le scrutin ;

Les évêques ont ensuite exigé le parachèvement des mesures de decrispation politique telles que prévues dans l’Accord de la Saint Sylvestre.

C’est au terme de l’Assemblée plénière extraordinaire de la CENCO tenue du 20 au 22 novembre 2018,  à  Kinshasa que les princes de l’Église  ont formulé cette suite d’exhortations.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut