Politique › Institutions

RDC : les élus du FCC dénoncent le harcèlement politique contre Jeanine Mabunda

Les députés FCC

Trois cent et cinq députés nationaux du front commun pour le Congo (FCC), fustigent le harcèlement politique dont est victime la speaker de la chambre basse, la très honorable Jeanine Mabuda.

« Il est inacceptable qu’en 2020, la première femme élue à cette haute fonction soit régulièrement victime d’un harcèlement politique d’une extrême violence par des attaques personnelles et des remarques sexistes » fustigent les élus FCC.

C’est en ces termes que le député national Didier Manara a, au nom de 305 députés membres du Front commun pour le Congo (FCC), fustigé le traitement que l’on inflige sans cesse à  Jeanine Mabunda la présidente de l’Assemblée nationale.

Les députés FCC ont réitéré leur soutien indéfectible au bureau de la chambre basse du parlement et particulièrement à la présidente de cette institution Jeanine Mabunda Lioko et lui adressent le vœu de prompt rétablissement suite à l’accident de la circulation qu’a récemment connu la présidente de l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, les 305 élus nationaux du FCC ont pris acte de l’ordonnance du conseil d’Etat rendue le 23 novembre 2020 déclarant irrecevable la requête de leur collègue député Fabrice Puela de Lamuka.

« Les députés du Front commun pour le Congo saluent cette décision du conseil d’Etat allant dans le sens d’une justice équitable », a fait savoir le député Didier Manara à la presse ce lundi 30 novembre 2020.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut