Eco et Business › L'Eco en +

RDC : les cours des produits énergétiques, miniers et céréaliers ont évolué à la hausse (BCC)

Marché central de Kinshasa

Les cours des produits énergétiques, miniers et céréaliers intéressant l’économie congolaise, ont globalement évolué à la hausse, au cours de la période allant du 31 décembre 2018 au 05 janvier 2019.

D’après Banque centrale du Congo, le baril de pétrole s’est vendu à 53,19 USD au 31 décembre 2018 contre 57,46 USD au 04 janvier 2019, soit une variation hebdomadaire de 8,03 %. La tonne métrique du cuivre s’est vendu, pour sa part à 6015,00 USD au 31 décembre 2018 contre 5810,50 USD au 04 janvier 2019, soit une baisse de -3,40% et la tonne du cobalt qui s’est négociée à 72847,68 USD au 31 décembre 2018 est restée stable au 04 janvier 2019.

La même source indique également qu’au 04 janvier 2019, les cours du riz, du blé et du maïs ont enregistré des hausses par rapport à la clôture de l’année 2018, soit 1,33 % pour le riz, 2,73 % pour le blé et 2,13 % pour le maïs.

S’agissant des opérations financières de l’État, les recettes du cumul annuel au 31 décembre 2018 sont évaluées à 7.049.075.000 FC contre 2 milliards FC au 03 janvier 2019, soit un cumul annuel de 2,84 milliards FC. Les dépenses en cumul annuel au 31 décembre 2018 sont fixées à 7 milliards trente-trois millions vingt-quatre mille FC et 52,54 milliards FC au 03 janvier 2019, soit un cumul annuel de 85,86 milliards FC.

Concernant le secteur monétaire, la note d’information de la BCC indique que les indicateurs du secteur monétaire sont restés sous contrôle. Au 03 janvier 2019, la source souligne que la hausse hebdomadaire de la base monétaire est de 0,51 %.

Le compte courant des banques s’est établi à 804,1 milliards FC, face à un niveau des réserves notifiées de 836,2 milliards FC, dégageant un niveau négatif des avoirs libres des banques de 321,1 milliards FC.

À LA UNE
Retour en haut