Société › Actualité

RDC : le SYNAMED lance l’opération « hôpitaux sans médecins »

journaldekinshasa.com

Le Syndicat national des médecins (SYNAMED) a fait cette annonce à l’issue d’une assemblée générale organisée à Kinshasa.

 

L’opération « hôpitaux sans médecins » a été lancée par le syndicat national des médecins. C’est l’une des mesures d’une assemblée générale organisée par le syndicat à Kinshasa.

D’autres mesures ont également été prises comme l’organisation des marches. Déjà à la fin de leur assemblée générale, les médecins ont fait un sit-in devant le cabinet de Patrick Muyaya, ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement. Ils lui ont déposé un mémo reprenant leurs revendications assorties d’un plan de sortie de crise.

La prise en compte des frais de logement et de transport au troisième trimestre de cette année est la revendication la plus urgente des médecins.

« Le gouvernement devrait en principe prendre en compte au troisième trimestre le logement et le transport. Malheureusement, il a renvoyé tout cela au quatrième trimestre. Ce n’est pas responsable. Le gouvernement avait pris des engagements. Il avait dit que cela sera pris en compte dans le budget 2022 », a dit Patrick Boloko, secrétaire exécutif provincial du SYNAMED.

Recevant les médecins, le porte-parole du gouvernement a tenté de rassurer sur la bonne volonté du gouvernement.

« Cela fait 15 ans depuis que je suis de très près vos questions. Je connais tous les syndicats des médecins et la plupart de ces animateurs. Ils m’ont fait part de vos revendications et ont compris que j’étais au courant de vos problèmes. Il s’agit des avantages qui ont été supprimés entre autres, le logement et le transport. Je vais porter votre message au gouvernement et comme nous avons conseil des ministres vendredi, le ministre de la santé publique présentera vos problèmes et moi, je reviendrai dessus. Car, la place des médecins est dans les hôpitaux et non dans la rue. Nous nous sommes vus et nous avons gardé contact. Vous devez savoir que toutes vos revendications ne concernent pas seulement le ministre de la santé, hygiène et prévention, le Président de la République et le Premier ministre », a déclaré le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya Katembwe.

Et de poursuivre : « Au niveau de notre gouvernement, à part l’armée et la police, il y a les médecins, les enseignants de l’enseignement supérieur et universitaire et ceux de l’enseignement primaire, secondaire et technique qui sont prioritaires. Toutes ces trois catégories sont en grève et nous cherchons à trouver des solutions de manière progressive. »



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut