Santé › Actualité

RDC : le service de chirurgie pour les femmes violées chez Dr Mukwege

Pas d'image

Les femmes victimes de viols atroces seront désormais soignées à l’hôpital du prix Nobel de la paix du Dr Denis Mukwege.

 

L’« institut africain de chirurgie minimale invasive » a été créé par le belge Pr Guy-Bernard Cadière. Installé dans l’enceinte de l’hôpital de Panzi du Dr Mukwege à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, une des provinces congolaises en proie depuis près de 30 ans aux violences de groupes armés.
Depuis la fin des années 90, Denis Mukwege y accueille des femmes victimes de viols, utilisés comme « armes de guerre » dans ces interminables conflits.

« Votre travail depuis tant d’années pour que les femmes soient réparées, traitées, suivies, réinsérées dans la société, va bien au-delà de l’est du Congo, c’est un exemple pour le monde », a déclaré lors de l’inauguration du nouveau département de l’hôpital l’ancien président français François Hollande.

« Votre présence est un message très fort, pour dire tout simplement que la violence n’est pas acceptable », lui a dit le Dr Mukwege. « Nous espérons, avec les survivantes, que nous sommes en train de traiter, la troisième génération, que votre voix peut porter plus loin », a-t-il ajouté.
La chirurgie « minimale invasive », notamment par « laparoscopie », jadis appelée « chirurgie sans cicatrice », évite d’avoir à ouvrir le ventre pour opérer des organes, qu’elle permet d’atteindre avec l’aide d’une minuscule caméra et des instruments introduits par de toutes petites incisions, le tout contrôlé sur un écran.

« Le monde est frappé par de nombreuses violences, des guerres », où les femmes sont « victimes des pires atrocités », a déploré François Hollande, accompagné de son épouse, l’actrice Julie Gayet, elle-même impliquée depuis plusieurs années dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Il faut une « mobilisation pour lutter contre ces violences », a demandé l’ancien président français, qui a rappelé connaître de longue date le Dr Mukwege. « Dans aucun pays une femme ne doit avoir la peur au ventre en sortant de chez elle ou en allant travailler », a-t-il dit.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut