Eco et Business › Finance

RDC: le programme de référence avec le FMI n’a pas été respecté en janvier 2020

Dollar américain

Les recettes de janvier 2020 ont totalisé 499 milliards Francs Congolais contre des prévisions de 540 milliards de Francs Congolais.

Pour les dépenses, sur des prévisions de 586 milliards FC, elles ont totalisé 636 milliards FC. Il en est découlé un déficit de 136 milliards couvert par 42,5 milliards par le bon du trésor et pour 94 milliards par la Banque centrale du Congo (FCC).

C’est un point de préoccupation pour le gouvernement dans le cadre du programme de référence avec le Fonds Monétaire International (FMI) étant donné qu’à partir du mois de janvier, le financement monétaire par la BCC devrait être nul.

Sur une analyse mensuelle, cela constitue un problème, a reconnu le directeur de cabinet du ministre des finances. La variation de crédit net à l’état, qui est le principal critère quantitatif du programme de référence avec le FMI n’a pas été respecté.

« Heureusement que l’évaluation globale portera sur tout le trimestre. C’est en fin mars qu’on saura avec précision si ce critère a été vraiment réalisé ou pas », a expliqué ce Vincent Ngonga Nzinga, directeur de cabinet du ministre des Finances.



À LA UNE
Retour en haut