Eco et Business › Finance

RDC : le professeur Freddy Matungulu conditionne les appuis budgétaires de la BAD aux réformes institutionnelles

Freddy Matungulu

Si la BAD est disposée à allouer des appuis budgétaires conséquents à la RDC, elle attend cependant du gouvernement congolais la mise en œuvre d’une série de réformes pour « accroître son potentiel de croissance ».

En séjour à Kinshasa, le professeur Freddy Matungulu, administrateur des pays de l’Afrique centrale, dont la RDC, à la BAD, reste toutefois confiant. « Le moment venu, on va s’accorder sur ce qu’il convient de faire pour permettre le décaissement de cet appui budgétaire », a-t-il éclairé, après un tête-à-tête lundi 4 novembre 2019 avec le ministre des Finances Sele Yalaghuli.

C’est par le ministère des Finances que le professeur Freddy Matungulu, administrateur des pays de l’Afrique centrale, dont la RDC, à la Banque africaine de développement (BAD), a entamé lundi ses premières consultations à Kinshasa. A cette occasion, l’émissaire de la BAD a eu un tête-à-tête avec le ministre des Finances, Sele Yalaghuli. Un moment des retrouvailles pour celui qui a été le tout premier ministre des Finances de Joseph Kabila au début de son règne.

Source: le potentiel



À LA UNE
Retour en haut