Elections 2018 › Législative

RDC : le pouvoir de Kinshasa et la Monusco appellent à un report des élections prévues dimanche 31 mars prochain à Yumbi

CENI

La circonscription électorale de Yumbi, est loin de se remettre des violences ethniques et communautaires à la base de nombreuses fuites des populations qui se sont réfugiées dans les villages voisins et au Congo-Brazzaville.

Conscient de cette réalité, le gouvernement et collaboration avec la MONUSCO propose que la CENI repousse, de trois à quatre mois, les scrutins à Yumbi, dans l’attente du rapatriement des réfugiés congolais qui se trouve au  Congo Brazzaville par le HCR.

Basile Olongo vice-premier ministre ai en charge de l’Intérieur, redoute d’une faible participation aux élections législatives nationales et provinciales à Yumbi.

Se confiant à la presse mercredi 27 mars dernier, Basile Olongo a affirmé qu’il souhaiterait voir les scrutins, prévus pour le dimanche 31 mars prochain, repoussés dans cette partie du pays.

« Le retour de nos compatriotes est timide. Si donc la CENI tient à organiser les élections le 31, il y aura un faible taux de participation ». A trois jours des scrutins prévus à Yumbi, au moins 80% de la population ayant fui les troubles ne sont pas encore rentrés dans ce territoire, selon Basile Olongo vice-ministre de l’Intérieur.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut