Culture › Musique

RDC : le poète Lutumba Simaro a tiré sa révérence à Paris

Lutumba Simaro

C’est Zacharie Bababaswe  l’ancien député national qui a annoncé la triste  nouvelle sur les ondes de la radio Top Congo, confirmant ainsi la mort du « grand poète » depuis les premières heures du matin de  samedi 30 mars  dernier.

« J’ai la lourde responsabilité et la profonde douleur d’annoncer au Congo et au monde, le décès du poète Simaro Lutumba ce matin à Paris », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que « C’est une très grosse perte en ces moments où le pays a besoin de sagesse ».

Guitariste, auteur de nombreux chefs-d’œuvre de la musique congolaise, Simon Lutumba Ndomanueno, 81 ans, a été très longtemps le chef d’orchestre du TP OK Jazz, avant de créer son propre orchestre Bana OK, suite à des désaccords avec la famille de Luambo Makiadi, fondateur du TP OK Jazz, après la mort de ce dernier.

« Coeur artificiel », « Mabele », « Faute ya commerçant », « Maya », « Verre cassé », « Nalembi », etc. sont sur la liste de ses compositions emblématiques.

Il convient de noter que la nation a rendu récemment des hommages vibrants à l’artiste. Ainsi, l’avenue Mushi à Kinshasa été rebaptisée « Simaro Lutumba ».  Un buste en son honneur a été érigé au croisement des avenues Libération (24 novembre) et l’ex-avenue Mushi.

Video

Vos paris sportifs
À LA UNE
Retour en haut