Politique › Partis politiques

RDC : « le nouveau secrétaire exécutif de la CENI n’est pas de l’UDPS » (Kabuya)

CENI
Thotho Mabiku
Le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya, a répondu à ceux qui soutiennent que le remplaçant de Ronsard Malonda au poste de secrétaire exécutif de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Thotho Mabiku, est de l’UDPS.

 

 

« Que les gens arrêtent avec la comédie. Je gère le parti au quotidien, je ne reconnais pas ce monsieur. C’est un homme libre. Il peut aller où il veut », a-t-il répondu.

« A l’UDPS, nous avons connu beaucoup de personnes qui, aujourd’hui, évoluent d’une manière indépendante. Christopher Ngoy, Evariste Boshab, Ramazani Shadary… tous anciens de l’UDPS. Peuvent-ils encore être identifiés comme membres de l’UDPS ? », s’est-il interrogé.

En effet, une photo circule depuis peu sur la toile, dans laquelle on peut voir le nouveau secrétaire exécutif de la CENI avec le président de la République, Félix Tshisekedi. Cela a donné l’occasion aux compatriotes qui soutiennent qu’il est pro Fatshi, de confirmer qu’il est venu en appui à Denis Kadima pour préparer le lit de ce dernier pour être réélu président de la République en 2023.

Or, toujours sur les réseaux sociaux, une autre photo avec, cette fois-là, Moïse Katumbi, est également partagée. Des langues se délient aussi pour soutenir qu’il serait proche de Lamuka.

D’ailleurs, Patrick Nkanga du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie pense que cela ne vaut plus la peine d’aller aux élections en 2023 avec cette configuration de la CENI.

Augustin Kabuya estime que l’Opposition manque d’argument au regard des résultats que réalise le chef de l’État Félix Tshisekedi.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut