› Non classé

RDC : le Comité laïc de coordination (CLC), encourage Félix Tshisekedi à dissoudre l’Assemblée nationale

Assemblée nationale

Le coordonnateur du Comité laïc de coordination (CLC), le prof Isidore Ndaywel a dans une  correspondance  incité le chef de l’Etat  Félix Tshisekedi à dissoudre l’Assemblée nationale au cas où cette dernière manifestait une « léthargie de l’État ».

« Si l’Assemblée nationale, dont on connaît les conditions de mise en place, continue à donner des signaux négatifs de maintien de la léthargie de l’Etat au détriment des attentes réelles de la population et de nos partenaires, il est de votre devoir d’exercer effectivement vos prérogatives constitutionnelles de sa dissolution, comme vous l’avez pertinemment relevé dans votre adresse à Londres, devant les compatriotes de la diaspora. », dit le CLC dans une correspondance au Président de la République à l’occasion de son l’an 1 au pouvoir.

Le Comité laïc de coordination invite aussi le chef de l’Etat à « supprimer le bicéphalisme » au sommet de l’Etat. Pour le CLC, ce système qui « s’est installé dans la gestion de l’Etat, engendrant deux pôles antagonistes d’exercice du pouvoir qui se neutralisent et empêchent toute avancée significative de la nation. »

La coalition au pouvoir (FCC-CACH) traverse des moments de turbulences marqués par des attaques des uns contre les autres. Les derniers cas en date sont les déclarations consécutives à l’intention exprimée par Félix Tshisekedi de dissoudre l’Assemblée nationale si le FCC tentait de bloquer l’exécution de son programme.

 



À LA UNE
Retour en haut