Eco et Business › Ressources minières

RDC: « le Coltan exploité par des groupes armés à Masisi vendu au Rwanda » (experts de l’ONU)

Coltan

Les rebelles  Nyatura et des combattants du NDC-R continué de se disputer deux sites miniers à Masisi, à savoir ceux de Kibanda (coltan) et de Rubonga (coltan et cassitérite), note le Groupe d’experts de l’ONU en RD  dans son rapport publié le 20 décembre 2019.

Deux responsables de la Commission nationale de lutte contre la fraude minière (CNLFM), deux agents de la police des mines (Polimine) et un magistrat ont informé le Groupe d’experts que les activités de contrebande de minerai à destination du Rwanda continuent. Ces propos ont été confirmés par deux contrebandiers interrogés séparément par le Groupe d’experts.

À Katindo, un contrebandier de wolframite a montré au Groupe d’experts différentes quantités de wolframite non étiquetée et stockée dans des sacs de pommes de terre ou en vrac, jonchant le sol.

Ce contrebandier a informé le Groupe d’experts qu’il se procurait chaque semaine des sacs de 20 à 40 kilogrammes de wolframite auprès de mines du territoire de Masisi. Le Groupe d’experts a constaté que le minerai de contrebande empruntait toujours, pour sortir de République démocratique du Congo et entrer au Rwanda, les itinéraires qu’il avait précédemment décrits.

En septembre 2019, le Groupe d’experts, explique le rapport, a visité deux dépôts clandestins à Mabanga et Katindo, dans la banlieue de Goma. Deux contrebandiers qui y avaient temporairement stocké du coltan et du wolframite non étiquetés lui ont déclaré qu’ils vendaient les minerais à Goma ou du côté rwandais de la frontière, à Gisenyi (Rubavu).

Selon les témoignages séparés de trois représentants de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) et de deux officiels de la Commission nationale de lutte contre la fraude minière (CNLFM), l’augmentation de la redevance prévue par la version révisée du Code minier de 2018 pourrait avoir eu un effet d’incitation sur la contrebande de coltan. La FEC a écrit au Ministère des mines pour demander un moratoire sur l’application du taux de redevance majoré, indique le rapport.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut