Eco et Business › Finance

RDC : l’Assemblée nationale adopte le projet de budget 2021 chiffré à 6,9 milliards USD

Les députés nationaux

S’adressant aux députés avant le vote dudit projet, Jeanine Mabunda a rappelé l’obligation pour les élus de privilégier l’intérêt de la population, insistant sur le fait que le budget 2021 doit donner de l’espoir aux Congolais.

Après le rapport de la Commission Ecofin, relatif au budget de l’exercice 2021, il  a été adopté moyennant les observations et recommandations des députés nationaux à l’Exécutif. Les élus veulent voir l’accent être mis sur les secteurs sociaux au bénéfice de la population.

Élaboré dans un contexte international marqué par la crise due à la pandémie de Covid-19, la loi de finances de l’exercice 2021 repose sur les principaux indicateurs et agrégats macroéconomiques. A savoir, le taux de croissance du PIB de 3,2%, le déflateur du PIB de 8,7%, le taux d’inflation moyen de 15,1% et le taux d’inflation fin période de 8,8%, le taux de change moyen de 2.067,80 FC/ dollars; le taux de change fin période 2.013,40% FC/dollars; le PIB réel à 12.842,95 milliards de Fc et le PIB nominal à 111.904,00 milliards de Fc avec une pression fiscale de 8,4%, selon le service de communication de l’Assemblée nationale.

Le budget de l’exercice 2021 est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses à 14.620,5 milliards de Fc équivalent à 7,1 milliards de dollars soit une régression de 21,2% par rapport au budget de l’exercice 2020 chiffré à 18, 545, 2 milliards de Fc.

Centré sur la poursuite de la mise en application du Programme du Gouvernement adopté par l’Assemblée nationale en septembre 2019, ce Projet de loi de Finances tient compte des mesures contenues dans le Programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des impacts de la Covid-19, institué en mai dernier par le Gouvernement pour lutter contre cette pandémie et la résilience de l’économie face aux chocs exogènes qu’elle entraîne.

Cependant, en termes de perspectives économiques, après la chute de la croissance mondiale à 4,9% en 2020, le FMI annonce une reprise en 2021, en tablant sur une croissance mondiale de 5,4%, imputable notamment aussi bien à l’atténuation des effets de la pandémie qu’à la mise en œuvre des plans de relance adoptés par les différents gouvernements.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut