Politique › Justice

RDC : la santé de Vital Kamerhe se détériore tous les jours, l’UNC exige son transfert vers un hôpital

Vital Kamerhe

Bertin Mubonzi député national rappelle que « la priorité devrait être la santé du directeur de cabinet du président de la République. Le credo de l’État de droit est de veiller sur l’intégrité physique de tous ceux qui sont en justice ».

Bertin Mubonzi cadre de l’Union pour la nation congolaise (UNC), parti politique de Vital Kamerhe, rappelle aussi que « ça fait plus d’une semaine que nous avons une ambulance postée à la prison pour suivre de près l’état de santé du président de l’UNC qui est dans une procédure judiciaire normale. Il collabore et il n’y a pas de crainte pour sa fuite ».

Les cadres de l’UNC, exigeant le transfert de Vital Kamerhe vers un hôpital, Bertin Mubonzi évoque le cas de Jammal Sammit comme jurisprudence parce que « nous avons appris qu’il a été transférée à un hôpital. On se pose des questions qu’est-ce que nous n’avons pas fait pour bénéficier de ce traitement ».

Pour rappel, en détention provisoire depuis le 8 avril 2020, Vital Kamerhe, dont le procès débute le 11 mai prochain, est poursuivi pour « enrichissement illicite et blanchiment des capitaux, détournement de deniers publics et corruption avérée » dans le cadre de l’exécution des travaux du programme d’urgence de 100 jours de Félix Tshisekedi.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut