Politique › Partis politiques

RDC : la répartition des postes ministériels : les jeunes du FCC et de l’UDPS à couteaux tirés !

Les cadres du FCC

Les violons sont loin de s’accorder entre les jeunes du Front Commun pour le Congo, FCC, et ceux de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

En effet, dans une déclaration politique faite lundi 15 avril dernier, la Jeunesse Active du Front Commun pour le Congo, JAFCC,. rejette la déclaration de la Jeunesse de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, JUDPS, appelant à la cessation des pourparlers entre FCC et CACH pour la formation du gouvernement.

La JAFCC explique que « les pourparlers d’harmonisation des vues et de mise en place d’une gestion coalisée des institutions de la République tels que menés entre le FCC et le CACH ne sont pas une carte blanche pour enterrer la démocratie en son principe sacrosaint de la loi de la majorité ».

La JAFCC dénonce « la récupération politique et l’opportunisme devenus une méthode de travail de la JUDPS qui depuis un certain temps, confond les affaires de la coalition CACH avec celles de l’UDPS dès lors son excellence Félix Antoine Tshisekedi est cité ».

« La Jeunesse de l’UDPS n’est pas représentative des intérêts du CACH et devrait comprendre que le président Félix Tshisekedi n’est plus président de l’UDPS mais plutôt de tous les congolais comme il l’a dit à toutes les occasions », a déclaré Dieudonné Nkishi président de la JAFCC.

Cependant, la JAFCC qui invite « tous ses membres à travers le pays à demeurer mobilisés aux principes et idéaux prônés par l’autorité morale du FCC », invite le FCC et le CACH « à poursuivre sans désemparer les négociations dans un esprit de partenariat pour asseoir la coalition sur des valeurs républicaines et à accélérer la mise en place des institutions du pays pour un développement durable ».

« Notre pays n’appartient pas seulement à l’UDPS bien que dirigé par l’un de ses éminents membres en l’occurrence son excellence Félix Antoine Tshisekedi… », a conclu la JAFCC.

Pour rappel, Jeunesse de l’UDPS avait dans une déclaration qu’il y’a 48 heures, accusé le FCC de vouloir tout prendre et d’être de mauvaise fois.

Depuis plusieurs jours, le FCC et le CACH (Cap pour le Changement) de Félix Tshisekedi actuel chef de l’État sont en négociation pour la répartition des postes ministériels mais ne parviennent toujours pas à trouver un accord.

Le FCC voudrait avoir 80% des postes contre 20% pour CACH. Le CACH a proposé 50-50 puis 60-40, offre que le FCC n’a pas acceptée.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut