Politique › Justice

La première audience de l’affaire opposant Puela à Mabunda députe ce mercredi au Conseil d’État

Frabrice Puela et Jeanine Mabunda

La haute juridiction du pays doit trancher sur la requête de l’honorable Fabrice Puela exigeant la démission du bureau de l’Assemblée nationale pour n’avoir pas déposé, dans les délais, le rapport financier de la session de mars.

La première audience de l’affaire qui oppose le député national, Fabrice Puela, et le bureau de l’Assemblée nationale, aura lieu ce mercredi 18 novembre au Conseil d’Etat.

Fabrice Puela se base sur l’article 139 du règlement intérieur de la Chambre basse du parlement pour obtenir la démission du bureau de l’Assemblée nationale. A la veille de la première audience du Conseil d’Etat, les juristes interprètent les lois selon que l’on soit dans un camp ou dans un autre.

Le professeur Auguste Mampuya, qui semble prendre la défense du bureau de l’Assemblée nationale, demande au Conseil d’Etat de rejeter la requête de Fabrice Puela. Pour ce professeur de droit de l’université de Kinshasa, le Conseil d’Etat n’est pas compétent pour se prononcer sur une affaire législative.

Il a souligné que seule la plénière est habilitée à se prononcer sur une question qui énerve le règlement intérieur de l’Assemblée nationale et non un député, de manière unilatérale, comme dans le cas présent, avec Fabrice Puela qui, selon lui, n’a pas qualité.

Le même argument, développé par le bureau de l’Assemblée nationale, n’a pas empêché le Conseil d’Etat de trancher en faveur de Jean-Marc Kabund qui avait saisi cette institution pour suspendre sa déchéance du poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, décidée par la plénière.

A cet effet, le Conseil d’Etat avait décidé de surseoir l’élection du premier vice-président de l’Assemblée nationale censé remplacer Jean-Marc Kabund à ce poste.

Sur ordre du procureur près la Cour de cassation, les forces de l’ordre avaient empêché les députés nationaux d’accéder à la salle des congrès pour tenir la plénière consacrée à l’élection du nouveau premier vice-président de l’Assemblée nationale. Le même scénario se répétera-t-il dans ce nouveau feuilleton initié par Fabrice Puela ?

A faire à suivre

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut