Politique › Partis politiques

RDC : la destitution de Kabund entraine une rupture entre le FCC et CACH ?

J. Kabila et F. Tshisekedi

L’alliance FCC-CACH n’ayant pas explosé avec la déchéance du président de l’UDPS, Jean-marc Kabund, le président de la République, Félix Tshisekedi, va tester la bonne foi de son partenaire, en représentant la personne de Jean-marc Kabund comme candidat de CACH au poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale pour la deuxième fois.

En cas de refus de l’Assemblée nationale d’accéder à la demande du Chef de l’État par voie électorale et, même, à 2 reprises, cela va, de facto, entrainer une rupture entre les deux alliés.

Auquel cas, interviendra la seconde alternative qui relève plus du Chef de l’État et non seulement de l’UDPS. Elle consistera à la mise en congé du gouvernement et la requalification de la majorité par la nomination d’un informateur pour ce faire. Car, en dépit de leur alliance, le FCC et le CACH ne sont pas enregistrés au ministère de l’intérieur et, ne peuvent engager ni l’un ou l’autre groupe, et surtout ne pas initier la formation du gouvernement tel qu’ils le font avec le gouvernement Ilunga Ilunkamba.

La nouvelle majorité ainsi mise en place, la composition du nouveau gouvernement va prendre en compte la présence de l’afdc/A de Bahati Lukuebo qui dispose de près de 32 sièges au parlement.

Les prochains jours seront révélateurs sur les nouvelles alliances au détriment du mariage FCC-CACH.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut