Elections 2018 › Présidentielle

RDC-La cour constitutionnelle : le recours de la coalition Lamuka sera examiné ce mardi

M.Fayulu , A.Muzito et les avocats de Lamuka

La Cour constitutionnelle de la RDC doit commencer à examiner  ce mardi le recours contestant les résultats de la présidentielle du 30 décembre introduit par l’opposant Martin Fayulu, qui espère ainsi rétablir la vérité des urnes.

« La Cour constitutionnelle va commencer à examiner le recours de Martin Fayulu  ce mardi  15  janvier 2019 à partir de 09H30, a déclaré un attaché de presse au cabinet du président de cette Cour, Baudouin Mwehu. Les audiences devraient être publiques et radiotélévisées.

Le candidat malheureux à la présidentielle conteste les résultats provisoires publiées par Corneille Nangaa président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), proclamant un autre opposant, Félix Tshisekedi, vainqueur de la présidentielle avec 38,57% des voix et le créditant de la deuxième place avec 34,8% des suffrages.

L’homme de Lamuka baptisé soldat du peuple a immédiatement dénoncé un  « putsch électoral » du président sortant, Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, avec la « complicité » de Félix Tshisekedi, et a ensuite revendiqué la victoire avec 61% des voix. « Ce que nous attendons de la Cour constitutionnelle, c’est le rétablissement de la vérité des urnes », a déclaré lundi l’un des avocats de Martin Fayulu, Albert Fabrice Puela. « Le résultat proclamé par la CENI est une forfaiture », a-t-il ajouté.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
À LA UNE
Retour en haut